Alimentation : comment résister à la tentation ?

Comment éviter de trop manger en cédant aux tentations ?

Nutrition

20 janvier 2015

Vous ne pensez qu’à manger ? Il y a une bonne raison à cela. Votre environnement est peut-être trop tentant et il n’est alors pas étonnant que vous ne pensiez qu’à la nourriture. Pour résumer, l’environnement alimentaire fait que pour beaucoup d’entre nous, il est facile de manger trop.

Si vous réfléchissez à votre environnement, ce qui vous entoure au bureau ou chez vous, vous ne pensez probablement pas à la nourriture. Et pourtant, nous vivons tous dans un environnement alimentaire très complexe et nous devons faire face aux aliments et prendre des décisions qui s’y rapportent tout au long de la journée.

Ce type d’environnement rend vraiment difficile le choix d’aliments équilibrés et extrêmement simple le choix d’aliments trop riches.

L’environnement alimentaire

Votre environnement alimentaire compte tout ce qui peut influencer vos choix et votre comportement en matière de nourriture. Il semble que partout autour de vous, au bureau, à l’école, chez vous et même à la télévision, il n’y en ait que pour la nourriture, sans compter la pression qui vous pousse à consommer.

Bien sûr, cette pression ne s’exerce pas sur les aliments les plus équilibrés. La simplicité et la rapidité à laquelle nous pouvons satisfaire nos envies de gras, de sucré ou encore de salé prend le dessus sur la raison.

Imaginez que vous êtes en train de vous promener dans le voisinage et que vous avez une envie soudaine d’un burger, d’un soda ou d’une part de pizza. D’après vous, dans combien d’endroits pourriez-vous vous arrêter pour satisfaire cette envie ? Vous avez très certainement pu dresser une liste conséquente en un rien de temps.

Répondez maintenant à cette question : même scénario, vous êtes en promenade et vous avez une envie soudaine de carottes, d’un yaourt ou d’un fruit. Cette fois-ci, dans combien d’endroits pourriez-vous vous arrêter pour satisfaire cette envie-là ?

La pression sur la nourriture est partout

Tout au long de la journée vous devez résister à la pression pour ne pas manger d’aliments dont vous n’avez pas envie ou besoin. Si vous entrez dans un supermarché pour y acheter des pommes, il y aura forcément un stand de dégustation de saucisses à proximité.

Si vous faites un arrêt dans un magasin discount pour faire le plein de shampoing, vous serez confronté ici ou là à une bonne odeur de pizza aux pepperoni. Et bien sûr, au moment de passer à la caisse, vous devez encore faire face aux murs de confiseries et au bac réfrigéré rempli de sodas.

Maîtrisez votre environnement alimentaire

Réfléchissez aux deux environnements alimentaires dans lesquels vous évoluez. Il y a votre environnement personnel, votre maison, et l’environnement alimentaire extérieur. Vous avez évidemment une plus grande maîtrise de votre environnement personnel. C’est donc à vous de de changer les choses dans votre environnement alimentaire chez vous.

Pour ce qui est de l’environnement extérieur, le mieux pour reprendre le contrôle est de travailler sur la façon dont vous résistez à la pression quotidienne.

Comment résister à la tentation chez vous ?

  • Gardez les aliments équilibrés à  portée de main de façon à préparer vos repas sans trop d’efforts. Remplissez votre congélateur, votre réfrigérateur et vos placards d’aliments que vous utilisez fréquemment.
  • Préparez un dossier ou une liste avec plusieurs recettes équilibrées et simples à réaliser. Vous pourrez vous y référer si besoin et cela vous aidera à résister à la tentation des plats prêts à consommer.
  • Conservez les aliments trop riches hors de votre vue, soit en dehors de la maison, ou bien dans des boîtes opaques placées de préférence sur les étagères les plus hautes.
  • Conservez les aliments équilibrés à portée de main. Placez par exemple un bol de fruits sur le plan de travail, ou encore des légumes déjà épluchés et découpés au réfrigérateur.
  • Déterminez les portions à l’avance et dressez votre assiette à la cuisine plutôt qu’à table. Et profitez-en pour préparer votre portion de déjeuner du lendemain.

Comment résister à la tentation quand vous n’êtes pas chez vous ?

Au supermarché. Faites une liste de courses et respectez-la. Si un aliment n’est pas sur votre liste, résistez à la tentation et ne l’achetez pas. La seule exception est celle-ci : si une promotion est en cours sur des produits équilibrés que vous auriez achetés de toute façon. Mais ne vous laissez pas distraire par les opérations « un acheté un offert » à moins qu’elles ne portent sur des aliments que vous avez l’habitude de consommer. Si votre supermarché propose une file d’attente sans confiseries (certains y viennent), préférez celle-ci.

Au bureau. Si les distributeurs vous tentent, soyez prévoyant et gardez des en-cas équilibrés à votre bureau, comme des noix, des graines de soja, des fruits ou encore des barres aux protéines. Si vous avez l’habitude de passer devant le distributeur pour vous rendre aux toilettes ou pour sortir du bâtiment, essayez de trouver un trajet différent pour l’éviter.

Autre difficultés potentielles au bureau : les douceurs dans la salle de repos et les collègues qui laissent traîner des sucreries sur leurs bureaux. Prévoyez vos propres en-cas équilibrés et apportez votre déjeuner le plus souvent possible. C’est ainsi que vous pourrez vous en sortir.

Lorsque vous vous promenez. Encore une fois, soyez prévoyant. Prenez de l’eau et des en-cas dans votre voiture si vous savez que vous ne serez pas rentré avant un moment. Si vous êtes tentés lors de vos divers arrêts, repensez au but de votre sortie. Etes-vous à la station-service pour faire le plein d’essence ? Ou pour acheter une barre de chocolat ? Pourquoi êtes-vous allé dans ce magasin discount ? Pour faire le plein de lessive ou pour déjeuner ?

Au restaurant : lorsque vous entrez dans le restaurant, ayez déjà une idée de ce que vous allez commander. Ainsi vous serez moins distrait par le détail des menus ou les plats du jour. Ne vous laissez pas tenter par les entrées, les boissons ou les desserts que vous ne voulez pas manger. Refusez également si l’on vous propose une portion plus importante. Si vous êtes en groupe, faites en sorte de commander dans les premiers pour ne pas vous laisser tenter par ce que les autres ont choisi.

Susan Bowerman est Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife. Elle est diététicienne professionnelle et spécialiste de la diététique sportive. http://www.discovergoodnutrition.com/2014/10/avoid-food-temptation/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *