Comment un régime alimentaire végétarien peut aider notre planète

Comment un régime alimentaire végétarien peut aider notre planète

Le manque de nourriture n’est probablement pas un sujet auquel vous pensez souvent. Mais pour beaucoup de monde dans certains endroits du globe, l’accès à la nourriture relève parfois du défi. Herbalife Nutrition vous éclaire sur les enjeux d’une alimentation riche en protéines végétales.

Nutrition

23 juillet 2019

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, la production de nourriture mondiale devrait augmenter d’environ 70 % d’ici 2050 pour pouvoir nourrir le monde entier.

Pour y parvenir, la production de nourriture devrait doubler, dans un contexte de croissance rapide de la population, et de baisse par habitant de la disponibilité de terrains, d’eau et de ressources énergétiques.

Protéines végétales : une bonne alternative

Selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des États-Unis, élever des animaux pour la viande, les œufs et le lait produit 14,5 % des émissions totales de gaz à effet de serre. C’est, ainsi, la deuxième source d’émissions de gaz à effet de serre, plus importante que tous les transports réunis. Ces données statistiques sont aussi confirmées par l’Union européenne (1).

De plus, une récente étude réalisée par un groupe d’experts internationaux a déclaré qu’avec le manque de terres cultivables, d’eau fraîche et de ressources énergétiques, il est nécessaire que la majorité des gens adoptent un régime végétarien (2).

Manger des protéines végétales, comme les pois ou les protéines de soja, est déjà répandu. De plus en plus de personnes dans les pays occidentaux continuent de réduire leur consommation de viande (3). En Europe, un produit alimentaire sur dix (9%) lancé en 2018 était végétalien/sans produit d’origine animale, soit le double par rapport aux 5% observés en 2015 (4). La plupart des sources de protéines végétales, contrairement aux protéines animales, sont pauvres en cholestérol et en acides gras saturés, et plus riches en fibres.

Maintenant, de plus en plus de personnes comprennent que consommer de la nourriture végétarienne peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Du point de vue du développement durable, les régimes végétariens sont une bonne façon d’aider la planète.

Quels sont les bienfaits de la nourriture végétarienne ? Les explications d’Herbalife Nutrition

Équilibre protéine / gras

Un apport plus important de protéines végétales dans notre régime alimentaire peut diminuer la pression artérielle (5,6). C’est en partie parce que les sources de protéines comme la viande contiennent des composants comme des acides gras saturés (2). Il est important pour notre santé de réduire les apports en acides gras saturés et d’augmenter l’apport en acides gras polyinsaturés (7). L’équilibre du gras est souvent meilleur dans la nourriture végétarienne. 

Équilibrer le poids et le taux de glycémie

Les régimes alimentaires végétariens jouent un rôle dans le contrôle du poids et du taux de glycémie. Comparés à un régime alimentaire contenant de la viande, les régimes végétariens sont associés à un faible risque d’obésité (8, 9). Une des raisons est que les régimes végétariens sont souvent plus riches en fibres (10, 11). Les fibres augmentent le volume du contenu digestif, et le temps que la nourriture passe dans notre système digestif, et nous donnent une sensation de satiété  pendant une plus longue période (12, 13). Ces fibres peuvent également ralentir l’absorption d’autres nutriments, comme le sucre, et peuvent ainsi faire baisser le taux d’insuline libéré (12, 14). Sans surprise, le risque de développer un diabète de type 2 est plus faible chez les végétariens (15, 17).

Cholestérol

Certains aliments sains faisant partie d’un régime végétarien, comme les noix et les légumineuses, fournissent des nutriments qui peuvent aider à améliorer les taux de cholestérol et peuvent avoir un impact sur vos vaisseaux sanguins (2, 18, 19). Ainsi, il n’est pas étonnant d’apprendre qu’un régime végétarien est associé à un plus faible risque de maladies cardiovasculaires, comme les maladies coronariennes (8, 16, 20).

Bienfaits durables clés de la nourriture végétarienne

En plus des bienfaits pour la santé, choisir un régime végétarien est également une bonne décision pour notre planète.

Faible empreinte carbone

Le système alimentaire est responsable de plus d’un quart de toutes les émissions de gaz à effet de serre, la majeure partie est associée à la production de bétail (21).

Un régime à base de plantes ou végétarien produit moins d’émissions de gaz à effet de serre, comme le CO2, le méthane et l’oxyde d’azote (2).

Un régime qui contient de la viande produit plus de gaz à effet de serre par kcal, par portion et aussi par gramme de protéine (22). Par exemple, le bœuf et l’agneau peuvent produire des émissions par gramme de protéine qui correspondent à environ 250 fois celle des légumineuses. Et 20 portions de légumes produisent moins d’émissions de gaz à effet de serre qu’une portion de bœuf (23).

Moins d’utilisation d’eau et de terres

En général, la nourriture omnivore nécessite plus de ressources, comme l’eau et la terre, que la nourriture végétarienne. En comparaison, les vaches sont les animaux les moins productifs, suivies par les porcs et la volaille (24).

Passer d’un régime occidental à un régime alimentaire plus durable pour l’environnement, comme un régime végétarien ou végétalien, pourrait réduire l’utilisation de l’eau de 50 %, et l’utilisation de terres agricoles et les émissions de gaz à effet de serre de plus de 70% (25).

Faire face au défi : les engagements d’Herbalife Nutrition

Nous vivons dans une époque avec de nombreux défis. Chaque génération pourrait en dire autant, mais les recherches prouvent que nous sommes arrivés à un point critique sur des sujets comme la santé et l’environnement.

La sécurité alimentaire est un sujet spécifique qui associe ces deux problèmes. En tant qu’entreprise de nutrition mondiale, nous nous engageons à faire une contribution positive.

Du pôle recherche et développement et de l’innovation produit, aux améliorations constantes dans notre chaîne de production et notre chaîne d’approvisionnement, nous nous assurons que nous répondons et dépassons les besoins changeants du client, tout en restant engagés pour le développement durable.

Herbalife Nutrition développe ses gammes végétariennes

Ainsi, concrètement, Herbalife Nutrition va proposer au fil des mois de plus en plus de produits végétariens ou vegans. Dernier exemple en date : Tri Blend Select. Cette nouvelle boisson est une source complète de protéines végétales, riche en fibres et pauvre en sucres. Idéale à tout moment de la journée, cette boisson se mixe avec des fruits, des légumes, des céréales ou des graines.

Article rédigé par MSc. Jora Steennis. Spécialiste des affaires scientifiques, EMEA. Herbalife Nutrition

 

 

Références

  1. Eurostat. Agri-environmental indicator – greenhouse gas emissions. 2017; Available from: https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Agri-environmental_indicator_-_greenhouse_gas_emissions.
  2. Willett, W., et al., Food in the Anthropocene: the EAT-Lancet Commission on healthy diets from sustainable food systems. Lancet, 2019.
  3. The Vegan Society. Statistics. 2019 [cited 2019 12 April]; Available from: https://www.vegansociety.com/news/media/statistics#worldwidestatistics.
  4. Mintel. #Veganuary: UK overtakes Germany as world’s leader for vegan food launches. 2019 [cited 2019 11 April]; Available from: https://www.mintel.com/press-centre/food-and-drink/veganuary-uk-overtakes-germany-as-worlds-leader-for-vegan-food-launches.
  5. Pedersen, A.N., J. Kondrup, and E. Børsheim, Health effects of protein intake in healthy adults: a systematic literature review. Food & nutrition research, 2013. 57: p. 10.3402/fnr.v57i0.21245.
  6. Song, M., et al., Association of Animal and Plant Protein Intake With All-Cause and Cause-Specific Mortality. JAMA Intern Med, 2016. 176(10): p. 1453-1463.
  7. Craig, W.J. and A.R. Mangels, Position of the American Dietetic Association: vegetarian diets. J Am Diet Assoc, 2009. 109(7): p. 1266-82.
  8. Appleby and Key, The long-term health of vegetarians and vegans. J Proceedings of the Nutrition Society, 2016. 75(3): p. 287-293.
  9. Huang, R.Y., et al., Vegetarian Diets and Weight Reduction: a Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. J Gen Intern Med, 2016. 31(1): p. 109-16.
  10. Key, T.J., P.N. Appleby, and M.S. Rosell, Health effects of vegetarian and vegan diets. Proc Nutr Soc, 2006. 65(1): p. 35-41.
  11. Craig, W.J., Health effects of vegan diets. The American Journal of Clinical Nutrition, 2009. 89(5): p. 1627S-1633S.
  12. Müller, M., E.E. Canfora, and E.E. Blaak, Gastrointestinal Transit Time, Glucose Homeostasis and Metabolic Health: Modulation by Dietary Fibers. Nutrients, 2018. 10(3): p. 275.
  13. EFSA, Panel on Dietetic Products, Nutrition, Allergies Scientific opinion on dietary reference values for carbohydrates and dietary fibre. EFSA Journal, 2010. 8(3): p. 1462.
  14. Liese, A.D., et al., Dietary glycemic index and glycemic load, carbohydrate and fiber intake, and measures of insulin sensitivity, secretion, and adiposity in the Insulin Resistance Atherosclerosis Study. 2005. 28(12): p. 2832-2838.
  15. Satija, A., et al., Plant-Based Dietary Patterns and Incidence of Type 2 Diabetes in US Men and Women: Results from Three Prospective Cohort Studies. PLOS Medicine, 2016. 13(6): p. e1002039.
  16. Satija, A., et al., Plant-Based Diets and the Risk of Coronary Heart Disease in US Adults. 2017. 31(1_supplement): p. 167.4-167.4.
  17. Appleby, P.N. and T.J. Key, The long-term health of vegetarians and vegans. Proc Nutr Soc, 2016. 75(3): p. 287-93.
  18. Hu, F.B., Plant-based foods and prevention of cardiovascular disease: an overview. The American Journal of Clinical Nutrition, 2003. 78(3): p. 544S-551S.
  19. Tuso, P., S.R. Stoll, and W.W. Li, A plant-based diet, atherogenesis, and coronary artery disease prevention. The Permanente journal, 2015. 19(1): p. 62-67.
  20. Melina, V., W. Craig, and S. Levin, Position of the Academy of Nutrition and Dietetics: Vegetarian Diets. J Acad Nutr Diet, 2016. 116(12): p. 1970-1980.
  21. Vermeulen, S.J., B.M. Campbell, and J.S.I. Ingram, Climate Change and Food Systems. 2012. 37(1): p. 195-222.
  22. Scott, P., Global panel on agriculture and food systems for nutrition: Food systems and diets: Facing the challenges of the 21st century. 2017, Springer.
  23. Tilman, D. and M. Clark, Global diets link environmental sustainability and human health. Nature, 2014. 515(7528): p. 518.
  24. de Vries, M. and I.J.J.L.s. de Boer, Comparing environmental impacts for livestock products: A review of life cycle assessments. 2010. 128(1-3): p. 1-11.
  25. Aleksandrowicz, L., et al., The Impacts of Dietary Change on Greenhouse Gas Emissions, Land Use, Water Use, and Health: A Systematic Review. PloS one, 2016. 11(11): p. e0165797-e0165797.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *