Quel sport pratiquer quand on est enceinte ?

Le yoga prénatal est sans conteste la « star » des sports pour les femmes enceintes.

Sport

29 janvier 2013

Etre enceinte et en pleine forme, cela passe bien sûr par prendre soin de son corps et de sa santé. Le sport n’est pas contre-indiqué en cas de grossesse, mais attention, pas n’importe quel sport.

Yoga, gym douce : enceinte et zen

Selon l’avancée de votre grossesse, vous vous sentirez plus ou moins à l’aise avec votre ventre. Mais vous pouvez pratiquer certains sports jusqu’à un stade avancé, sans aucun risque. Le yoga prénatal est sans conteste la « star » des sports pour les femmes enceintes. Etirements, travail de la respiration, postures assise ou couchée : le yoga vous aide à garder votre souplesse et représente un moment de détente que vous partagerez en plus avec d’autres femmes enceintes.

Le yoga vous aide à bien vivre votre grossesse, dans votre tête et dans votre corps : par exemple, l’apprentissage ou le perfectionnement de la respiration ventrale est essentiel et sera d’une aide précieuse au moment de l’accouchement.

Natation, marche : enceinte et tonique

Nager, c’est bon pour le moral, et pour la santé ! Si vous aimez l’eau, ne vous en privez pas : là aussi, vous pouvez aller à la piscine jusqu’au dernier moment, ou presque. La natation détend et tonifie, et, cerise sur le gâteau, vous vous sentirez plus légère dans l’eau. Certains cours de préparation à l’accouchement se passent d’ailleurs en piscine : renseignez-vous.

Vous n’aimez pas nager ? Dans ce cas, marchez ! Déambulez à votre rythme, sans forcer, prenez un bol d’air frais chaque jour en faisant un tour en forêt, ou une ballade dans un parc près de chez vous.

Les autres sports : sous contrôle médical

Vous faites du judo, de l’équitation, du triathlon ? Les sports qui impliquent des chocs, ou une trop longue station debout par exemple, sont interdits lorsqu’on est enceinte. Vous devrez donc certainement mettre votre sport préféré entre parenthèses pendant la durée de votre grossesse, voire quelques mois après l’accouchement. Parlez-en à votre médecin, il vous dira jusqu’a quel moment pratiquer tel ou tel sport…et vous le sentirez vous aussi. D’ailleurs, en règle générale, et ce même si vous ne faites que marcher, dès que votre ventre se contracte, cessez votre activité et reposez-vous. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *