Course et entraînement : les indispensables

Course et entraînement : les indispensables

Running : les équipements essentiels

Sport

17 mai 2016

Vous vous lancez dans un nouveau programme de course à pied ou d’entraînement ? Voici quelques indispensables qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

Lorsque vous vous lancez dans un nouveau programme de running ou d’entraînement (vous trouverez d’ailleurs des conseils running toutes les semaines sur notre nouveau compte Instagram I Run Herbalife), il est essentiel de pouvoir compter sur un équipement adapté. Les chaussures constituent le poste de dépense le plus indispensable et le plus onéreux. Et parce que l’hydratation joue un rôle majeur dans les performances, une bouteille d’eau résistante mais légère est également indispensable.

Focus sur les chaussures

Pourquoi faut-il de bonnes chaussures ? Les risques liés au surentraînement dans des chaussures non adaptées sont nombreux, plus particulièrement si ces mêmes chaussures ne sont pas adaptées à votre pied ou si elles sont trop abîmées. Cela peut aller des douleurs aux genoux, à l’élongation du tendon d’Achille, la fracture du tibia due au stress et autres types de fractures. Si vous courez avec des chaussures dont le maintien n’est plus assuré, ou qui sont abîmées, alors vous risquez de vous blesser.

Protection et performance : De bonnes chaussures vous éviteront des douleurs aux pieds, corrigeront les déséquilibres et vous aideront être bien stable. Pour améliorer votre technique de course et le placement de vos pieds, des chaussures adaptées constituent une option à ne pas négliger.

Quand faut-il changer ses chaussures : Vos chaussures sont abîmées si à l’intérieur, la voute plantaire s’est effondrée et si les semelles intérieures ont perdu en épaisseur. A l’extérieur, ce sont en général les parties avant et arrière qui montrent des signes d’usure. Si vous constatez des signes d’usure sur les semelles qui traduisent la façon dont vous marchez, alors votre chaussure ne vous permet plus de corriger le placement de votre pied et ne vous apporte plus le soutien nécessaire. Si les reliefs des semelles sont partiellement effacés, alors il est grand temps de choisir une nouvelle paire.

Comment choisir les bonnes chaussures : La technologie a permis de réels progrès et je suis convaincue qu’il faut choisir des chaussures adaptées à l’utilisation que vous souhaitez en faire. Cela devrait être la priorité pour quiconque apprécie l’activité physique. On peut vite se tromper et acheter une paire qui ne soutient pas suffisamment le pied alors qu’il faudrait qu’elle prenne le relais des petites articulations du pied.

Choisir en fonction de sa discipline

Coureurs : Si vous courez souvent, alors vous aurez tout avantage à choisir une chaussure conçue pour la course. Les chaussures pour longues courses sont souvent plus légères et encouragent une bonne posture.

Entraînements mixtes: Si vous variez vos entraînements, alors préférez les chaussures mixtes. Les chaussures plus basses sont plus adaptées aux activités de salle de sport. Elles ne contraignent pas les tendons d’Achille ni les chevilles lorsque vous faites du step ou des squats.

Une conception adaptée : Ces chaussures adaptées sont parfaites si vous avez un déséquilibre connu, comme une surpronation, car elles corrigent le problème à chaque foulée. Une chaussure de maintien est également conseillée si vous courez beaucoup sur du bitume.

Un design léger avec moins de soutien : Ce type de chaussure a peu de coussins et ne peut donc pas compenser les trous et bosses de votre surface de course. Vos pieds risquent d’être plus sensibles et vous vous exposez à des risques de blessures. Toutefois, portées dans des situations adaptées, comme la course sur herbe ou sur sable, ce type de chaussures peut vous aider à renforcer les petits muscles souvent délaissés et les tendons des pieds et des chevilles.

Des conseils de pro : Demandez conseil aux professionnels des boutiques spécialisées dans les articles de course à pied. Ces conseils sont gratuits et vous ne le regretterez pas.

Comment s’hydrater pendant l’entraînement

Pendant l’entraînement, vous devez absolument être bien hydraté, surtout lorsqu’il fait chaud ou que votre entraînement est intense et que vous transpirez. Choisissez une bouteille adaptée à vos besoins. Il faut qu’elle soit légère et facile à nettoyer pour que vous puissiez la prendre partout avec vous.

Course de distance : Pourquoi ne pas envisager l’achat d’une ceinture pour y placer votre bouteille d’eau qui contiendra votre eau ou votre boisson de l’effort, ou bien une sangle que vous placez autour de votre main pour la porter plus facilement ? Si vous courez 90 minutes ou plus, il existe des sacs à dos très bien conçus qui vous permettront de garder les mains libres.

Compatible lave-vaisselle : Il est parfois difficile de bien nettoyer les bouteilles, surtout si vous y ajoutez des électrolytes ou des glucides. Les choses seront plus simples si vous pouvez les passer au lave-vaisselle. Vous éliminerez à coup sûr les bactéries.

Les accessoires que vous choisissez jouent un rôle important dans la tournure que prennent vos entraînements. Une bonne paire de chaussures adaptées à votre entraînement et une bouteille pratique vous aideront à tenir la distance en évitant les blessures.

Article rédigé par Samantha Clayton, directrice du département Fitness Education d’Herbalife.

One comment on “Course et entraînement : les indispensables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *