Devriez-vous porter un masque pour faire du sport à l’extérieur (running…) ?

Faut-il utiliser un masque pour faire du sport à l’extérieur ?

Devriez-vous porter un masque pour faire du sport à l’extérieur (running…) ? Herbalife vous répond.

Sport

2 juin 2020

Avec le déconfinement, le port du masque est devenu obligatoire ou recommandé dans un certain nombre d’endroits. Ainsi, il est obligatoire dans les transports en commun et au moins recommandé (voire requis) dans les commerces. Mais, pour faire du sport dehors, faut-il là aussi porter un masque ?

Les consignes pour la reprise du sport dehors

Depuis le 11 mai 2020, les Français peuvent refaire plus librement du sport dehors, qu’il s’agisse par exemple de course à pied, de vélo ou de marche. Concrètement, ces activités physiques en extérieur peuvent se faire, selon les consignes en vigueur au 2 juin 2020 :

  • Sans limitation de durée de pratique,
  • Sans attestation,
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum.

Le Ministère des Sports a précisé que ces activités doivent respecter certains critères :

  • une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités comme le vélo et le running / jogging,
  • une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple.
  • Le tout sans bénéficier des vestiaires qui peuvent être mis à disposition pour les activités de plein air.

La question du masque n’est pas abordée par le Ministère des Sports. Du coup, cela veut-il dire que le port du masque n’est pas obligatoire ou préconisé ?

Faut-il utiliser un masque pour faire du sport à l’extérieur ?

La réponse tient en 3 lettres : non. Il n’est pas recommandé de porter un masque pour faire du sport à l’extérieur.

Pourquoi le port d’un masque n’est pas recommandé pour le sport en extérieur

Toute une série de raisons expliquent que le port du masque n’est pas recommandé pour les activités sportives extérieures.

Car le sportif a besoin d’oxygène

Quand on fait une séance de sport, on a besoin de respirer et d’apporter de l’oxygène à notre organisme. Or un masque filtre et diminue en conséquence cet apport essentiel au sportif.

Car il y a un risque de mauvaise utilisation du masque

Si l’on porte un masque, on peut être tenté de le baisser sous le nez voire de le mettre autour du cou. Auquel cas il perdrait tout son intérêt. Mieux vaut démarrer l’activité physique sans masque, et bien respecter les autres consignes pour préserver sa santé et celle des autres. D’autant qu’en le manipulant, on risque de contaminer le masque, et donc de se contaminer lorsqu’on le replace correctement sur son visage.

Car il va être humidifié

Le sportif transpire, et son masque sera immanquablement humidifié (phénomène aussi dû à la respiration du sportif). Ainsi, l’efficacité du masque est altérée.

Car il peut être une gène

Même si ce n’est pas un critère toujours déterminant, le port du masque peut, selon le modèle et la manière dont il est porté, gêner la vue (lorsque l’on fait de la randonnée par exemple).

La meilleure protection reste la distanciation physique

Si le port du masque n’est pas préconisé pour les activités physiques en extérieur, il n’en demeure pas moins qu’il faut prendre ses mesures de précautions. En ce sens, il faut suivre les recommandations du Ministère des Sports et notamment respecter la consigne de distanciation physique, et de bien se laver les mains. Enfin, il est vivement recommandé aux personnes faisant du sport d’éviter à tout prix de cracher.

 

Pour suivre l’évolution des consignes, nous vous invitons à consulter les sites du Gouvernement et du Ministère des Sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *