Quand alimentation et sommeil se conjuguent pour une meilleure forme !

Bien manger a un impact sur la qualité de notre sommeil !

Vitalité

10 mars 2015

En moyenne, nous passons un tiers de notre vie à dormir. L’état de sommeil est essentiel pour notre équilibre et pour que nous soyons en pleine forme. Mais en quoi l’alimentation a-t-elle un impact sur la qualité de notre sommeil ?

Bien manger pour mieux dormir

Si nous n’avons pas tous les mêmes besoins en matière de sommeil (la durée du sommeil varie beaucoup d’une personne à l’autre), il peut être intéressant de savoir comment améliorer la qualité de son sommeil.

Il est reconnu qu’avoir une alimentation variée et diversifiée (pensez à nos 9 alternatives pour une alimentation plus équilibrée) est favorable à une meilleure qualité de sommeil. Entre autres raisons, c’est lorsque nous avons l’habitude de manger varié que nous consommons les aliments les plus favorables au sommeil, à commencer par les fruits et légumes.

« Bien manger » signifie aussi s’interroger sur l’importance de chacun de nos repas. Globalement (et que vous fassiez 3 ou 5 repas), l’idéal est de bien manger le matin, suffisamment le midi et peu le soir.

Le soir, certains aliments sont à éviter (ils sont donc à consommer lors des autres repas de la journée) : les sucres lents (riz, pâtes, etc.), les aliments riches en graisses, les ingrédients trop sucrés.

Idéalement, laisser un délai d’une heure et demie entre la fin du repas et le coucher favorisera une meilleure qualité de sommeil.

Dormir longtemps ne fait pas prendre de poids

Vous craignez que vos nuits prolongées ne vous fassent grossir ? Pas d’inquiétude, au contraire : dormir plus longtemps permet de lutter contre certains facteurs génétiques liés à la prise de poids. C’est ce qu’a montré une étude (*) qui indique que dormir moins de 7 heures présente plus de risques de prise de poids. A l’inverse, un sommeil long les réduit.

En effet, face à de la nourriture « non saine » (trop grasse, trop sucrée, etc.), lorsque l’on est en manque de sommeil, on va moins être en mesure de lui résister (manquer de sommeil active les régions associées aux récompenses dans notre cerveau : nos choix sont alors altérés).

Un cycle vertueux

Au final, nous constatons un cycle vertueux : bien dormir contribue à l’équilibre global de chacun (le corps est plus efficace après un bon repos), on mange alors mieux, ce qui est favorable au sommeil ! Bref, prenez soin de bien dormir (entre 7 et 8h30 par nuit si vous le pouvez) pour être en pleine forme !

 

 

(*) Sleep Duration and Body Mass Index in Twins: A Gene-Environment Interaction, Sleep, Volume 35, Issue 05, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *