6 vérités sur la protection solaire que vous devez connaître

Les mythes sur l’écran solaire mis à nu

Beauté

7 juillet 2015

Nous entendons beaucoup parler de l’importance que revêt la protection solaire. Nous avons été martelés par les discours selon lesquels, sans protection solaire, notre peau s’exposerait à des risques de brulure, à un vieillissement prématuré et, bien sûr, et à des risques de cancer de la peau. Nous allons briser certains des mythes courants sur la protection solaire et rétablir une fois pour toutes la vérité.

Mythe sur les écrans solaires #1 : Les personnes à la peau foncée n’ont pas besoin de protection solaire

Peu importe que votre peau soit foncée ou claire, l’écran solaire est primordial. Toutes les peaux peuvent brûler, vieillir prématurément ou développer un cancer de la peau lorsqu’elles sont laissées sans protection. Ne croyez pas une seconde que si vous avez la peau foncée, vous pouvez vous passer de crème solaire.

Mythe sur les écrans solaires #2 : Il n’est pas nécessaire d’appliquer un écran solaire si mon maquillage en contient déjà un

Fonds de teint, fards, poudres bronzantes, tous semblent aujourd’hui contenir un facteur de protection solaire, cependant, cela ne suffit pas. Le maquillage doté d’un facteur de protection solaire est généralement appliqué de façon inégale. Pensez au dépoussiérage rapide du fard, ou de la petite noisette de fond de teint que nous appliquons habituellement. Ceci ne constitue tout simplement pas une couverture suffisante offrant une protection appropriée. Ainsi, s’il s’agit d’un atout supplémentaire agréable pour les zones qui ne bénéficient pas d’une couverture suffisante, il est plus important de doubler sa protection et d’utiliser aussi un écran solaire. Optez pour une crème de jour de facteur 30. Vous bénéficierez d’un effet hydratant et protecteur en un seul geste.

Mythe sur les écrans solaires #3 : Si votre écran solaire est présenté comme résistant à l’épreuve de l’eau, il n’est pas nécessaire de l’appliquer de nouveau

En promouvant leur résistance à l’épreuve de l’eau, les fabricants indiquent si le produit offre une protection pendant 40 minutes ou 80 minutes quand la personne qui le porte nage ou transpire. Vous devez de nouveau appliquer le produit au moins toutes les deux heures, voir plus fréquemment, si vous nagez ou transpirez. Il est facile d’oublier de procéder à une nouvelle application lorsque vous vous amusez sur la plage ou à la piscine. Placez votre crème solaire à portée de vue pour ne pas l’oublier. Si vous ne parvenez pas à vous discipliner, paramétrez un rappel sur votre téléphone ou tout autre dispositif mobile.

Mythe sur les écrans solaires #4 : Les écrans solaires sont seulement faits pour certaines parties du corps, pas pour toutes

Si votre peau est exposée, elle doit bénéficier d’un écran solaire. Ceci inclut vos pieds, les oreilles, le dos, les bras, les jambes, le cou… Toute partie du corps exposée doit être protégée. Je suis toujours plus préoccupée par mon visage parce que je souhaite le protéger contre les rides et des ridules. Cependant, après une inspection minutieuse de mon corps, le réveil a été des plus durs. Mes épaules tout comme mon décolleté sont parsemés de taches sombres. Même mes jambes ont été victimes des méfaits du soleil à cause de ma négligence de la crème solaire durant ma jeunesse alors que j’étais à la recherche du bronzage parfait. Je suis devenue obsédée par le dessus de mes mains si bien que je garde aujourd’hui ma crème solaire dans le porte-gobelet de ma voiture. Si c’est visible, un écran solaire doit être appliqué !

Mythe sur les écrans solaires #5 : Les écrans solaires pour les adultes ne protègent pas aussi bien que ceux pour les enfants

Les écrans solaires contiennent les mêmes ingrédients de protection solaire active qu’ils soient destinés aux enfants ou aux adultes. Si vous analysez deux produits au facteur de protection solaire identique, pour les enfants ou les adultes, la protection sera comparable. Il existe cependant différents types de formulations. De nombreux écrans solaires destinés aux enfants constituent des formules douces développées pour les peaux les plus sensibles. Il peut s’agir de formules sans parfum, sans produits chimiques sans parabènes ou bien plus encore. En outre, de nombreux produits pour les enfants sont anti-irritants afin d’éviter toute sensation de brûlure des yeux.

Mythe sur les écrans solaires #6 : La crème de l’année dernière peut être utilisée cette année

Si vous avez un reste de crème solaire de l’année précédente, faites-vous une faveur et jetez-la. Avant tout, si vous utilisez un écran solaire tous les jours, vous n’aurez jamais assez de produit. Un des principes fondamentaux consiste à ne pas traiter votre crème solaire comme un produit saisonnier, mais comme un produit nécessaire tout au long de l’année. Vérifiez les dates d’expiration de vos produits. Les dates figurent sur l’étiquette elle-même ou sont gravées sur le bord des tubes. Rien ne dure éternellement et les écrans solaires perdront en efficacité au fil du temps. Faites attention à la date d’expiration et assurez-vous que vous vous enduisez d’un produit qui protégera réellement votre peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *