5 astuces pour ne jamais s'ennuyer sur un tapis de course

5 astuces pour ne jamais s’ennuyer sur un tapis de course

Peur de vous ennuyer sur un tapis de course ? Voici les solutions pour des entraînements motivants et efficaces !

Sport

10 janvier 2017

Vous songez à courir sur un tapis de course ? Vous êtes plein d’enthousiasme à l’idée de vous mesurer à vous-même ou de rattraper votre retard sur vos séries télévisées tout en faisant votre jogging ? Ou vous vous pétrifiez à l’idée que le temps s’arrête sur le tapis et que votre course vous apparaisse comme une véritable punition ?

La question du tapis de course est en général assez tranchée. On aime ou on déteste. Mais avec la baisse des températures et la nuit qui pointe son nez plus tôt, le choix est très réduit : le tapis de course ou le froid dehors (notez que vous pouvez faire ce choix ;-)).

En hiver, il n’est pas rare qu’on prenne du poids. Alors voici quelques conseils qui donneront de la vie à votre jogging sur tapis pendant la période hivernale et qui vous éviteront de remiser vos chaussures de running jusqu’au printemps.

1. Variez le relief en ajustant la pente

Si vous avez la chance de courir sur un tapis récent qui permet de régler la pente, amusez-vous en programmant une course qui vous mettra au défi.

Adepte des fortes pentes ou douces collines, il est facile de briser la monotonie d’une course sur du plat en utilisant le bouton d’inclinaison. C’est vous qui avez le contrôle. Alors si la pente vous semble trop forte, il vous suffit de la réduire légèrement. Vous ne pouvez pas en dire autant d’une course en plein air.

2. Programmez votre playlist musicale à l’avance

La musique est une excellente source de motivation, en particulier quand il s’agit de sport et de performances physiques.

Le gros avantage des technologies modernes, c’est qu’il est possible de créer des playlists complètes avec tous vos morceaux préférés. Prenez le temps de choisir les musiques et chansons qui vous donnent le sourire. Trouvez la chanson qui vous donne envie de danser. Elle saura vous insuffler la motivation nécessaire pour intensifier un peu votre entraînement et accélérer la cadence.

3. Le fractionné ou comment ne pas s’ennuyer sur un tapis de course

Les entraînements fractionnés présentent de nombreux avantages. Ils vous évitent de vous ennuyer et vous poussent à vous dépasser pour brûler plus de calories sur un temps plus court. Vous pouvez par exemple courir à une intensité de 7/10 pendant 45 secondes, puis marcher ou courir à une intensité de 3/10 pendant 30 secondes. Ce type d’entraînement maintenu sur 30 à 45 minutes peut améliorer votre condition cardiovasculaire et votre endurance.

4. Profitez des multiples fonctionnalités

Si vous préférez courir à un rythme régulier sans modifier la pente ni la vitesse, pourquoi ne pas occuper votre esprit grâce aux nombreuses fonctionnalités du tapis ?

Les tapis modernes sont équipés de capteurs de rythme cardiaque et sont capables de calculer le nombre de calories brûlées. C’est le moment de vous lancer des défis ! Essayez de conserver un rythme cardiaque dans une tranche définie et devinez le nombre de calories brûlées toutes les deux minutes. Vous pouvez aussi sélectionner un programme de course prédéfini et laisser vos pensées s’occuper des défis que la vie vous lance. Il vaut toujours mieux réfléchir au problème en courant qu’en essayant de trouver le sommeil.

5. Décomposez

Définissez quelques objectifs avant de commencer votre course et n’ayez pas peur de décomposer en plusieurs étapes.

Ne vous lancez pas sur le tapis sans objectif. Vous risquez fortement de baisser les bras si vous n’avez rien prévu. Si vous cherchez à courir 5 km, mais que vous vous ennuyez déjà au bout de deux, alors assumez et faites une pause. Vous ne renoncez pas à votre objectif de courir 5 km, vous décomposez les étapes et vous vous reconcentrez. Par exemple, descendez du tapis et faites quelques exercices légers de résistance ou quelques abdominaux, puis remettez-vous à courir. Ce qui compte, c’est de vous y remettre.

Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier du froid, la plupart des salles de sport proposent des séances avec un instructeur qui vous aidera à intégrer course et exercices de lever de poids. L’ambiance du groupe est stimulante et peut vous motiver.

Gardez le cap

L’avantage du tapis de course, c’est qu’il est facile de surveiller la distance parcourue et votre temps sans les variables dues au terrain et à la météo changeante qui peuvent vous ralentir. N’oubliez pas, adoptez le rythme qui vous convient. Aller toujours plus loin est très tentant, c’est sûr, surtout si la personne qui court à côté de vous dévore les kilomètres. Mais sachez que vous pouvez vous blesser si vous poussez trop votre corps. Il vaut mieux être prudent et ne pas se blesser. Après tout, qui vous dit que votre voisin de tapis n’est pas un ancien sprinter ?

Dans tous les cas, le tapis de course est un outil qui vous aidera à entretenir votre forme et tenir vos objectifs. Mais si vous vous lassez de votre tapis de course, cassez la routine et sortez. Le vent dans vos cheveux et le sol sous vos pieds vous rappelleront pourquoi vous aimez courir. Et si cela ne suffisait pas, la neige, la pluie et le vent de l’hiver pourraient bien raviver votre amour du tapis de course.

 

 

Article rédigé par Samantha Clayton. Samantha est directrice du département Fitness Education d’Herbalife.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *